Actualités Gaming

L’E3 2017 a voulu séduire tous les types de gamers

Le 13 juin dernier s’est déroulé à Los Angeles, l’E3 de 2017. Et pour la première fois, ce grand salon consacré uniquement  aux jeux vidéo a ouvert ses portes au grand public alors qu’auparavant, seuls 50 000 professionnels avaient le droit d’y assister. Cette initiative prise par les organisateurs de l’Electronic Entertainment Expo en accord avec les exposants avait pour objectif de séduire tous les types de gamers. Ce qui a provoqué un embouteillage monstre dans la salle notamment au niveau des stands qui proposent des démonstrations de leur futur jeu. D’après les exposants, cette nouvelle révolution leur a permis de comprendre que les joueurs ordinaires sont parmi les plus grands consommateurs de leur produit.

L’E-sport, la star de l’E3

L’un des points forts de cette stratégie innovante est l’organisation de diverses compétitions qui ont séduit de nombreux visiteurs pour ne citer que celles proposées par les concepteurs de Call of Duty : WWII, ARMS et Splatoon 2. Un haut responsable a stipulé que leur objectif était de mettre en place des animations spécifiques afin que les particuliers puissent pleinement profiter de leur passage à l’E3. Pour cela, ils ont mis en place l’E3 Coliseum où la majorité des têtes d’affiches ont installé leur stand afin de séduire les visiteurs ainsi que 3 pavillons destinés exclusivement à l’E-sport. Ce dernier est l’un des secteurs qui attirent le plus de gamers au monde. Le fait d’accorder une importance majeur à l’E-sport permet aux vendeurs de réaliser des ventes colossales sur la durée.

Pas trop de nouveautés durant l’E3

Cette nouvelle disposition prise par les organisateurs et les exposants ont engendré des conséquences directes sur les conceptions mis en avant durant l’événement. D’après l’ESA, parmi les 2300 articles proposés durant le salon, seuls 75 titres étaient inconnu du grand public. On constate que les concepteurs et les responsables du salon veulent accorder une place importante aux jeux qui sont déjà sur le marché ou la sortie est imminente. Pour le cas de Nintendo par exemple, l’accent était surtout mis sur des titres qui vont sortir avant la fin de cette année alors que d’habitude le géant se contente lors des éditions précédentes de présenter que des jeux qui ne vont faire leur apparition que dans 2 ou 3 ans. Le géant japonais a même modifié son style de conférence en optant plutôt pur une diffusion de vidéo en direct sur la toile afin de séduire un peu plus de consommateurs. Certaines boites ont suivi le pas et d’après un chiffre publié par l’ESA, plus de 10 millions d’internautes ont suivi l’événement en direct.

Articles populaires